Rendez-vous Houston
Date :5 avril 1986
Lieu : Houston, Texas, USA
Nombre de spectateurs : 1 500 000
Houston fait appel à Jean Michel Jarre pour célébrer les 150 ans du Texas et les 25 ans de la NASA. Pour l'occasion, il crée l'album Rendez-vous. Le concert est un projet gigantesque qui n'a jamais eu d'équivalent. L'objectif consiste à transformer les gratte-ciel de Houston en scène géante. L'astronaute Ron McNair aurait dû enregistrer une composition de Jean-Michel dans l'espace quelques semaines auparavant mais la navette Challenger a explosé. Le spectacle se transforme alors en hommage aux astronautes qui ont péri. C'est un triomphe : sur l'autoroute, les gens s'arrêtent, descendent de voiture pour regarder le spectacle, 1 500 000 personnes au total. Jarre pousse au maximum son concept de ville en concert, projetant des images sur des dimensions gigantesques, illuminant l'ensemble du "skyline", embrasant le ciel tout entier et donnant à sa musique une dimension nouvelle, ponctuée par la rupture manuelle des rayons de la harpe laser...
Morceaux joués :
Ethnicolor 
Oxygène 1 
Oxygène 2 
Oxygène 4 
Equinoxe 7 
Souvenir de Chine 
Equinoxe 4
Equinoxe 2 
Equinoxe 5 
Rendez-Vous 3 
Rendez-Vous 2 
Oxygène 5 
Ron's Piece 
Rendez-Vous 4
 

 
Voir aussi : Intervenants :
  • Conception: Jean Michel Jarre 
  • Producteurs exécutifs: Francis Dreyfus, Michaël Woolcock
  • Direction artistique : Christian Bourret
  • Collaboration artistique : Michel Geiss
  • Chorale :The High School for the Performing Arts, The Singing Boys of Houston
  • Soprano : Christine Durand
  • Coordination technique : Arnauds de la Villesbrune
  • Régisseur général : Philippe Cieutat
  • Régie : Tony Falcone
  • Régisseur de scène : Guy Bouché 
  • Assistantes : Caroline Crochard, Anne Slizewicz, Catherine Roca
  • Artistes graphiques : Mark Fisher, Richard Lorion
  • Eclairages de scène : Jacques Rouveyrollis
  • Assistant : Jacky Ballet
  • Eclairages des buildings : Jean-Guy de La Casinière
  • Coordination projecteurs : Philippe Martineau
  • Effets lumières : Christian Miquel, André Loncle
  • Projections géantes :
  • Conception : Jean-Michel Quesne
  • directeur technique : Paul Souverbie, 5 sur 5
  • Feux d'artifices : Daniel Azancot, Eurodrop
  • Réalisation lasers : Philippe Deschamps
  • Réalisation Harpe Laser : Philippe Guerre
  • Styliste : Denis Pariente
  • Conception vidéo : Jean Poncet
  • Assistants : Loïc de Montaignac, Dino Lumbroso
  • Assistants audio : Jean-Loup Dierstein
  • Ingénieurs du son : Andy Scott, Denis Vanzetto , Laurent Alexandre
  • Directeur technique : Roger Abriol
  • Assistante à la production :  Danièle Feuillerat
  • Relations publiques : Jacqueline Hanouna, Geneviève Salama
  • Costumes : Kenzo
  • Technique éclairages : Antonio de Carvallo, Didier Brun, Van Huan, Jean-Pierre Menut, Sauveur vanni, Laurie Coupérie, Christian Mérié, Ricardo Itovich, Fabienne Savel
  • Technique laser : Stany Gueéin, Yan Terrein, Gilbert Mérié, Gilles Gingras, François Brown de Cistoun
  • Technique projections : Jean-Louis Beving, Eric Dauvin, Jean-Marc Constantien, Patrick Lefèvre, Elie Achour, Marc Chartier, Sophie Julien, Gérard Lemouelle
  • Technique artifices : Pierre Albertson, Josiane Azancot, André Dupont, Jean-Paul Finard, Jean Guillon, Mike McIntosh, Georges Neveu, Jean-Pierre Robert, Jean-Louis Quignon, Jean-Pierre Azancot, Guy Frette, Guy Tétard
  • Poursuites : Arc Lightings, Inc
  • Sonorisation : Clair Brothers
  • Equipements éclairages buildings : Automated Studio Lighting, Sky Watcher, RC Cruse, DCA & Tubes Xenon
  • Intercommunications : Southwestern Bell
Musiciens : 
Jean Michel Jarre (synthétiseurs)

Michel Geiss (synthétiseurs)

Sylvain Durand (synthétiseurs)

Dominique Perrier (synthétiseurs) 

Francis Rimbert (synthétiseurs) 

Pascal Lebourg (synthétiseurs) 

Jo Hammer (batterie)

Kurk Whalum (saxophone)

Dino Lumbroso (percussions)